APIEx

L’APIEx et l’ABSSA réunissent les opérateurs béninois de Soja pour booster les exportations.

L’APIEx et l’ABSSA réunissent les opérateurs béninois de Soja pour booster les exportations.

Le Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx) M. Laurent GANGBES en collaboration avec l’Agence Béninoise de Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA) ont réuni ce mercredi 05 août 2020 à 09h à l’hôtel Novotel les exportateurs de Soja.

L’objectif de cette importante réunion était de rappeler aux exportateurs les conditions qu’ils doivent remplir pour exporter le soja grain du Bénin vers la Chine conformément aux termes du protocole d’accord signé entre la Chine et le Benin en septembre 2019 et par la même occasion, identifier les difficultés administratives qui interviennent dans le processus d’exportation.

En effet, dans le cadre de la politique du Gouvernement de faire du secteur agricole l’un des leviers principaux de développement économique de notre pays, le Bénin a négocié et obtenu la signature d’un protocole d’accord lui ouvrant le marché chinois au soja produit dans notre pays.

Ce marché chinois dont les besoins sont estimés à 85 Millions de Tonnes de soja par an contre une production locale du Bénin de 240 000 Tonnes est une formidable opportunité pour notre pays.

La mise en œuvre diligente de cet accord devrait permettre de rendre rentable les investissements dans le soja et créer de nombreux emplois pour les jeunes aussi bien au niveau des exploitations agricoles qu’au niveau des entreprises sous-traitantes notamment en logistiques, transports, etc.

Il s’agit par conséquent d’une opportunité que notre pays doit saisir. Cependant, les premières exportations des opérateurs Béninois vers la Chine ont montré certaines difficultés importantes qu’il convient de corriger.

A l’issue des rappels du contenu de protocole d’accord, des documents et attestations à recevoir pour les exportateurs Béninois pour exporter le Soja en direction de la chine, les entreprises ont exprimé le besoin d’être mieux accompagnées par l’administration.

Ils ont notamment évoqué le besoin

  • d’une plateforme permettant d’effectuer l’ensemble des formalités
  • d’un document de synthèse présentant toutes les formalités
  • d’équipement de triage pour centraliser le tirage
  • d’une meilleure connaissance des coûts au niveau de chaque segment de la filière
  • d’interdire l’exportation du soja par voie terrestre
  • d’une réduction de la contribution à la recherche agricole (CRA). Le Directeur Général de l’APIEx a insisté sur la responsabilité des autorités administratives à faire vivre ce protocole d’accord et à le faire avec succès. Les investissements dans le secteur ainsi que de nombreux emplois et des devises pour notre pays en dépendent.

Le Directeur Général de l’ABSSA pour sa part a rassuré les participants sur la responsabilité et l’engagement de l’ABSSA et du ministère de l’Agriculture à assister les exportateurs.

L’APIEx et l’ABSSA mettront en place un dispositif d’accompagnement au profit des exportateurs et une réunion sera organise a la fin du mois d’aout pour apporter aux différents soulevés par les exportateurs a conclu le Directeur Général de l’APIEx.