APIEx

Accueil / Vous accompagner / Investir au Bénin / Les principaux secteurs porteurs pour les investissements

Les Principaux Secteurs porteurs pour les investissements

De par sa position géographique stratégique, ses ressources dans différents secteurs et les facilités et programmes d’investissement mis en place par le nouveau gouvernement, le Bénin offre d’énormes opportunités d’investissements dans divers secteurs dits porteurs de croissance qui méritent d’être exploitées par tout investisseur étranger désireux d’y investir. Il s’agit des secteurs qui offrent de réelles opportunités d’affaires et d’investissement dans le pays. Il s’agit des secteurs ci-après :

Elevage et Pêche

  • Elevage – Production et Industries animales

Caractéristiques du secteur et son importance économique

Au Bénin, l’élevage constitue la seconde activité agricole après les productions végétales

Les principales espèces élevées au Bénin sont les bovins (2 166 000), les caprins (1 716 000), les ovins (860 000), les porcins (414 000), les équins, les arsins et les volailles (18 198 000).

Le cheptel, dominé par les bovins (78 %), constitue l’essentiel du capital financier des Exploitations Familiales. 

Les activités d’élevage sont tournées vers le marché une fois les besoins familiaux satisfaits. L’élevage transhumant contribue à hauteur de 75 % à la valeur de la production bovine nationale

L’activité d’élevage est en pleine croissance au  Bénin  et   offre  des perspectives économiques très prometteuses du fait de l’accroissement  de  la demande.

L’analyse  des performances  des  exploitations  familiales d’éleveurs de ruminants béninoises

montre qu’elles sont sensiblement supérieures à celles enregistrées dans les zones  de  savane  de  la  plupart  des  autres  pays  de  la sous-région,  même si la contribution du secteur au PIB  du Bénin  reste encore à améliorer. En effet malgré les performances du secteur,  le  Bénin demeure encore un pays fortement  importateur  de produits de l’élevage notamment des animaux, et de la viande surgelée venant d’Europe et d’Amérique.

Opportunités d’investissement dans le secteur

En terme de disponibilité d’espaces, les  études  disponibles  indiquent  qu’il  existe  au Bénin de  vastes  zones  à vocation  pastorales  sous  exploitées.

Les Opportunités d’investissement existent dans ce secteur notamment dans la création de fermes d’élevage, dans la production de viande et la fabrication de produits laitiers.

Le lait constitue en effet  la première richesse de l’éleveur et représente 25 % des apports des Exploitations familiales. La production journalière moyenne de lait par éleveur est de deux (2) litres en saison humide et d’un (1) litre en saison sèche.

  • La Pêche

Le secteur de la pêche est largement sous-exploité au Bénin.

L’essentiel de la production halieutique (poissons, crevettes et crustacés) provient de la pêche maritime (industrielle et artisanale) et de la pêche continentale.

Le poisson quant à lui est loin de couvrir les besoins locaux, ce qui justifie l’importation de près de 11 000 tonnes du produit par an.

La pêche industrielle représente à peine 60 % des captures.

Il existe des possibilités d’investissement dans les sous-secteurs de la pêche maritime et surtout de la pisciculture. Cependant on note un déficit à combler dans le développement et la promotion de la pisciculture:

Des opportunités existent dans ce domaine pour les investisseurs

Un autre créneau important et porteur pour les investisseurs est la création de chaines de froids pour la conservation des produits halieutiques qui est quasi inexistant sur le territoire.